C comme chasseur à cheval

Publié le par Dominique

C comme le 4ème régiment de Chasseurs à cheval, 2ème escadron, dans lequel Alphonse combattit.

Uniformes de chasseurs à cheval 1913 et 1917 - Hector Large
Uniformes de chasseurs à cheval 1913 et 1917 - Hector Large

Un Chasseur à cheval est un type de cavalier léger, chargé généralement de missions de reconnaissance, de recherches d’informations sur les mouvements de l’ennemi.
Les chasseurs à cheval sont à l’origine, au 18ème siècle, de petites troupes irrégulières mixtes, composées de fantassins, de cavaliers et même de quelques artilleurs. Au début du 19ème siècle, organisés en régiments de cavalerie légère, les chasseurs à cheval sont de toutes les campagnes napoléoniennes. Napoléon leur rendra un hommage permanent en adoptant pour tenue de campagne personnelle, celle de colonel de chasseurs à cheval. Au 20ème siècle, avec l’emploi des armes et des engins modernes, comme les chars et les avions, puis les missiles, le chasseur à cheval n'eut plus de raison d'être.

Extrait d'un discours aux chasseurs tiré de l'Historique du 4ème RCC
Extrait d'un discours aux chasseurs tiré de l'Historique du 4ème RCC


En 1914, le 4ème RCC est cantonné dans les casernes de la Vierge, quartier Bonnard, à Epinal, Vosges, Lorraine, non loin de Saint-Michel-sur-Meurthe, village natal d'Alphonse, et ses premiers combats se dérouleront dans sa proche région.

​Durant la première guerre mondiale, pour la période qui m 'intéresse actuellement, le 4ème régiment de Chasseurs à Cheval (1er escadron : Lorraine, Celles, Badonviller, Le Donon, la Marne, La Bassée ; 2ème escadron : Vosges, Badonviller, La Marne, la Bassée ; 3ème escadron : Vosges, la Marne, Suippes, Artois, la Bassée, Hulluch, Vermelles, Notre-Dame-de-Lorette, Bully, Grenay ; 4ème escadron : Vosges, la Marne, Artois ; 5ème escadron : Vosges, la Marne, Suippes, Le Quesnoy, Wambrechies ; 6ème escadron : Le Kemmel, Ypres, Notre-Dame-de-Lorette)

  • est engagé à la mobilisation avec le 21ème Corps d’Armée (1ère Armée)
  • occupe, du 7 au 30 août 1914, les cols des Vosges (Bonhomme, Sainte Marie, Saales, col de la Chipotte, Hans, d’Urbeis, du Donon)
  • est donné en renfort à la IVème Armée avec le 21 ème Corps d’Armée et participe à la bataille de la Marne du 6 au 13 Septembre 1914.

1921 marque la fin des activités à cheval du 4ème Régiment de Chasseurs. Il est vrai que c’est une « drôle de guerre », où la cavalerie n’a plus sa place...

Changement d'affectation - Extrait de l'Historique du 4ème RCC
Changement d'affectation - Extrait de l'Historique du 4ème RCC

Des cavaliers seront passés à d’autres armes…
Comme, par exemple, Alphonse, qui sera muté, à sa demande, au 5ème B.C.P., en tant que mitrailleur. A quelle date ? Pour quelle raison ? Son escadron fut-il dissous ? Les suites de sa blessure l'empêchaient-elle de chevaucher ?
Un autre aspect de son parcours militaire que je dois approfondir.

Publié dans Challenge AZ 2015

Commenter cet article