JMO

Publié le par Dominique

J comme JMO, Journaux des Marches et Opérations

JMO 4ème RCC
JMO 4ème RCC

Pour en savoir un peu plus sur le parcours militaire d'Alphonse durant la première guerre mondiale, j'ai voulu consulter les JMO (Journaux des Marches et Opérations), qui décrivent les marches et les opérations des unités de l'armée (Division, Corps d'armée, Régiments...) qui relatent au jour le jour les faits marquants survenus.

  • Je connaissais son affectation au 4ème RCC (Régiment de chasseurs à cheval), son escadron, et j'étais chanceuse : les JMO qui m'intéressaient sont en ligne sur le site Mémoire des hommes .J'ai d'abord jeté un oeil sur les JMO du 4ème RCC, puis de son 2ème escadron, puis du 21ème CA (Corps d'Armée)(le 4ème RCC ayant été mis à sa disposition durant la guerre)... et j'ai tenté de croiser les informations pour avoir une vue plus complète sur la période de fin août 1914, Alphonse ayant été blessé le 23 de ce mois, blessure qui lui a valu citations et médailles.
    J' ai d'ailleurs retrouvé la citation d'Alphonse à l'ordre de l'Armée dans le JMO du 4ème RCC, page 14.

J'appris aussi les noms des officiers qui l'ont commandé, des médecins, des vétérinaires, les noms des chevaux qui ont "servi" dans ce régiment, j'ai pu noté que leurs décès y étaient portés au même titre que ceux des cavaliers. Émouvant quelque part.

JMO

Puis je me suis lancée dans la lecture (rapide !), pour la même période, des JMO de la Direction du Service de santé du 21ème CA puis du Groupe de brancardiers de corps, dans l'espoir de trouver une trace d'Alphonse, blessé. Non évacué certes (cf. son registre de matricule militaire), mais avec un éclat d'obus dans la fesse, une entorse très spécifique (ayant évolué vers une ostéite, elle nécessitera l'amputation de la jambe droite), il n'a pas pu remonter à cheval et repartir en patrouille ? Il a bien dû se poser un moment ? Ne serait ce que pour se faire retirer l'éclat d'obus et de se faire panser ? Quoique l'heure n'était certainement pas à chouchouter les blessés "légers".
Peine perdue... J'ai lu qu'il y avait eu des blessés transportés à Raon l'Etape, Saint-Michel- sur-Meurthe, Vosges, Lorraine, Gray, Haute Saône, Franche Comté... Je ne suis pas encore arrivée à découvrir le fin mot de l'histoire. J'y reviendrai.

Publié dans Challenge AZ 2015

Commenter cet article