R comme Registre de matricule militaire

Publié le par Dominique

Registre matricule militaire d'Alphonse
Registre matricule militaire d'Alphonse

J'ai pu demander une copie du registre de matricule militaire d'Alphonse aux Archives Départementales d’Épinal, Vosges, Lorraine, grâce aux informations reportées sur son carnet d'appareillage. Avec toute une branche généalogique vosgienne, je regrette vivement que les registres de matricule militaire n'y soient pas encore en ligne. J'en aurai quelques uns à consulter ! Ligne directe, ou parenté proche...
(Mais patience. Les AD ont eu la gentillesse d'accéder à ma demande et de me faire parvenir par courrier une copie de ce fameux registre. J'apprécie cette chance).

La lecture de son registre de matricule militaire m'a permis, entre autres :

  1. d'avoir des informations succinctes sur son état civil : sa date et lieu de naissance, sa filiation, son tuteur (le nom de son oncle par alliance, document le désignant à trouver !), son lieu de résidence lors de son incorporation (Nancy, je suppose donc qu'il y travaillait ? A vérifier sur des listes de recensements, par exemple ?).
  2. ​de savoir qu'il lui avait été attribué un degré d'instruction de niveau "3" qui correspondait à "instruction primaire plus développée" : lire, écrire, et ?
  3. d'apprendre qu'il avait été classé par décision du C.R. (Centre de Réforme) de Saint-Dié dans la deuxième partie de la liste de 1912 pour « légère atrophie du membre droit » (Bras ? Jambe ?) et qu'incorporé le 1er octobre 1912 au 152ème RI (Régiment d'infanterie), il était passé, à sa demande, devant la C.S.R. (Centre Spécial de Réforme) d’Epinal pour être classé S.A. (Service Armé). Il fut alors Affecté au 4ème RCC (Régiment de Chasseurs à Cheval), 2ème escadron, le 14 novembre 1912.
  4. de m'​informer sur les différentes étapes de son parcours militaire, en tant que combattant, puis Maître Tailleur, lorsqu'il a été reintégré dans l'Armée : 6ème train, 14ème RTA (Régiment de Tirailleurs Algériens), 7ème RTM (Régiment de Tirailleurs Marocains).
  5. d'appréhender ses différentes campagnes.
  6. de me documenter brièvement son état de santé (blessures, amputation, séquelles de la tuberculose, ...).
  7. de prendre connaissance de ses citations.
  8. de lister ses décorations.
  9. de comprendre la façon dont il avait été tenu compte de ses années de service et campagnes pour le calcul de sa pension (CS : campagne simple, CD : campagne double pour Maroc en guerre de 1925 à 1934, par exemple)...

Bref, il me faudrait "l'éplucher" à nouveau pour découvrir des informations qui m'auraient peut-être encore échappé. Lire et relire, toujours.
Il est vrai que la lecture d'un tel document peut s'avérer parfois ardue, les abréviations foisonnent et, pour une non avertie, une petite navigation sur le net pour en trouver les significations n'est pas inutile...

Publié dans Challenge AZ 2015

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marino 21/06/2015 21:15

J'attends depuis longtemps la mise en ligne des registres matricules des Vosges afin d'obtenir la fiche de mon grand-père et de son frère. Je vais donc tenter moi aussi de faire une demande aux AD. Merci.
Marino

Dominique 22/06/2015 10:55

J'espère que vous l'obtiendrez. J'ai été chanceuse le jour où je l'ai demandé.

Sophie 20/06/2015 13:12

Un site très utile pour s'aider dans ces recherches, celui de Michael Bourlet : http://sourcesdelagrandeguerre.fr/WordPress3/

Dominique 20/06/2015 13:51

Merci Sophie.