Berthe Jeanningros, Mon AGM, Génération 4, Sosa n°11, Branche paternelle

Publié le par Dominique

Signature de Berthe sur l'acte de reconnaissance de sa fille Denise en 1897
Signature de Berthe sur l'acte de reconnaissance de sa fille Denise en 1897

Berthe Jeanningros vint au monde le 3 juin 1872 à Morre, Doubs, Franche-Comté. Sa mère, Sophie Foltête, âgée de 34 ans, cultivatrice, accoucha à son domicile, à 11 h du matin. Son père, Hippolyte, âgé de 52 ans, cultivateur, la déclara à la mairie.

Berthe était la troisième des cinq enfants du couple et leur première fille. Il y eut avant elle : Eugène Auguste et Alexandre Arthur (que j'ai déjà évoqué), il y eut ensuite : Louise et Marie Joseph Auguste Albert.

Berthe est censée être décédée en couches en 1897, en mettant au monde sa fille Denise. Mensonge familial, comme différents actes d'Etat-Civil m'ont aidé à le découvrir et à le prouver. J'ai retrouvé sa trace à Dijon, avec l'acte de reconnaissance de sa fille, Denise, puis à Gray-la-Ville, avec celui du mariage de sa fille Denise en 1916, et par ce biais, celui de son propre mariage en 1908 avec Charles Joseph Connevot ! Une morte bien vivante !
Denise n'a jamais parlé de sa mère, ni de son présumé père, si ce n'est, semble-t-il, à son époux Alphonse Valentin. Il dit un jour à sa bru, ma mère, que le sujet était extrêmement douloureux, tabou, que personne ne devait l'aborder !
Dans les papiers "familiaux" récupérés, il n'y a aucun document, aucune photo, du moins annotée, qui permette de se faire une idée de sa personnalité.

A l'âge de 25 ans, elle mit donc sa fille au monde à Gray-la-Ville le 27 mars 1897, la reconnut à Dijon le 5 octobre 1897. Plus de six mois après, et loin des siens. En fut-elle empêchée plus tôt ? Eut-elle besoin de se "reprendre", de réfléchir ? Le saura-t-on jamais ?
Sur cet acte de reconnaissance, il est précisé qu'elle est célibataire, domestique de son état et qu'elle y est domiciliée 4 rue du Lycée. Que faisait-elle avant son passage à Dijon ?
Prit-elle Denise avec elle ? La famille disait que Denise, orpheline de naissance, fut élevée par sa tante "Marie" (?).

Signature de Berthe sur son acte de mariage en 1908
Signature de Berthe sur son acte de mariage en 1908

Elle épousa Charles Joseph Connevot à Gray-la-Ville le 4 juillet 1908, ils reconnurent Denise comme leur fille sur leur acte de mariage. Se peut-il qu'elle ait vécu un temps avec le couple ?

Sa mère Sophie Foltête n'assista pas au mariage. Désapprobation ? Son père, Hyppolite, quant à lui, était décédé.
Je ne sais où elle rencontra Charles Joseph. Leur mariage dura une dizaine d'années. Ils assistèrent tous les deux au mariage de Denise.

Signature de Berthe sur l'acte de mariage de sa fille Denise en 1916
Signature de Berthe sur l'acte de mariage de sa fille Denise en 1916

La guerre 14-18 vint. Charles Joseph, malgré son âge, fut rappelé comme beaucoup d'autres.
Il mourut le 16 juin 1918 à Saint-Omer-en-Chaussée, de façon que je trouve suspecte. "Par strangulation", je n'arrive pas à déchiffrer correctement son registre de matricule militaire : homicide ou suicide ?
Berthe fut avertie du décès de son mari. Lui en donna-t-on la raison ? Quoiqu'il en soit, à partir de juin 1918, je perds sa piste. Je n'arrive pas trouver, du moins dans les archives mis en ligne, trace de son décès.
Est-ce-qu'elle se remaria ? Est-ce-qu'elle retravailla ? Est-ce qu'elle resta à Gray-la-Ville. Etc...

Dossier ouvert. Là aussi un petit déplacement en Franche-Comté s'impose.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article