Anniversaires, 16 janvier

Publié le par Dominique

Anniversaires, 16 janvier

Bon anniversaire à Joseph Dolmaire, mon sosa 638, né il y a 349 ans, le 16/01/1666, à la Chapelle-devant-Bruyères, Vosges.
Je n'ai pas appris grand chose sur ses parents Dominique (Honnête) Dolmaire et son épouse Germaine Idoux, si ce n'est qu'ils étaient, à priori, originaires des Vosges, qu'ils se seraient mariés en 1660 à la Chapelle-devant-Bruyères, (mais je n'ai pas encore trouvé cet acte...), qu'ils eurent au moins trois enfants dont Joseph, le dernier, du moins de ceux que j'ai pu recenser. 4, c'est relativement peu, en ai-je "loupé" ? Ou le contexte social en est-il la raison ?

>> Car en 1660 et 1661, une terrible famine ravage une grande partie de la France (mais la Basse-Bretagne, les régions de l'Est, le Languedoc et le Midi sont relativement épargnés).
Les récoltes sont catastrophiques, du fait de pluies torrentielles et de températures anormalement basses. Les prix flambent, la misère s'installe.
On assiste à une grave crise démographique, une baisse des mariages comme des naissances, une surmortalité due aux épidémies qu'évoquent les curés dans leurs registres : dysenterie, pourpre (rougeole ?)...

Joseph, âgé de 22 ans environ, épouse le 05/08/1691 à Belval, Vosges, Barbe Mangin, de 2 ans sa cadette, d'après son acte de mariage. Il est dit originaire de Biffontaine et son frère, Nicolas, comme son oncle Jacques, sont présents au mariage. Pas de signatures sur l'acte. Savait-il signer ?

>> En effet, vers 1690, les 4/5 des Français sont analphabètes (71 % des hommes et 86 % des femmes) et ne savent pas signer leur acte de mariage, avec des différences régionales.
Selon R. Chartrier : "tous ceux qui signent savent lire, tous ceux qui lisent ne savent point forcément signer, parmi les signants, tous
n'écrivent pas...".
Toujours vers 1690, publication du "Roti-cochon" ou "Méthode très facile pour bien apprendre les enfants à lire en latin et en française". Vous le trouverez sur Gallica.

Anniversaires, 16 janvier

Le couple eut 12 enfants, sur une période allant de 1692 à 1717 : Anne, Barbe, Jean, Nicolas, Marie, Joseph, Jacques, Jean, Marguerite, Anne, Marguerite, Claude. Deux Anne, deux Marguerite ? Quoiqu'il en soit une Anne et une Marguerite présumées nées toutes les deux le 08/04/1711, des jumelles donc ? Ce sont les deux seuls enfants dont je ne retrouve plus les actes. (Je vous l'ai dit au fur et à mesure que je fête anniversaire sur anniversaire, je re-vérifie, re-classe mes données... Je suis devenue méthodique, mais à mes débuts, j'étais plus brouillonne...).
Je découvre enfin sa signature sur l'acte de naissance de son fils Claude, né le 27/05/1717, ainsi que sur l'acte de mariage de sa fille Marguerite en 1733. Il signait plutôt lisiblement. Par contre, pas de signature de Barbe sur ces différents actes, y compris sur son propre acte de mariage, même pas une croix...

Il décèda le 12/08/1735 à la Chapelle-devant-Bruyères, à l'âge de 73 ans, et fut inhumé le lendemain. Barbe, son épouse, lui survécut six ans.

(>> En italique : source : "Contexte" de Thierry Sabot)

Commenter cet article