Anniversaires, 19 janvier

Publié le par Dominique

Anniversaires, 19 janvier

Pas d'anniversaire à fêter depuis le 16, mais aujourd'hui, si. Celui de Marie Agathe Thiebault (devenu Thiébaut sur son acte de mariage et de décès), mon sosa 19, mon AAGM, née le 19/01/1829, à Saint-Michel-sur Meurthe, Vosges.

Ses parents, Jean Nicolas Thiebaut et Marie Agathe Mougeolle étaient de la région, lui de Saint-Michel-sur-Meurthe, elle de Biffontaine.
Sur son acte de naissance, son père est dit "munier" (meunier ?) à la Vacherie, un hameau de Saint-Michel-sur-Meurthe. Sa mère la mit au monde, à son domicile, à 4 h du matin. Elle était l'aînée des cinq enfants du couple : Victor, Jean Charles, Jean Baptiste et Marie Anne.

>> Marie Agathe naquit sous la restauration.
En vrac, 1829 : ouverture des premiers grands magasins (Trois Quartiers, la Belle Jardinière à Paris) ; dans les 9/10èmes de la France, l'indigent et le petit cultivateur ne se nourrissent de viande, et encore de viande salée, qu'une fois par semaine d'après J. Milleret ; apparition de l'aubergine sur les marchés de la capitale ; Braille invente un système d'écriture pour les non-voyants ; Victor Hugo plaide contre la p
eine de mort, ...

Marie Agathe se maria à 29 ans le 04/03/1858 avec Jean Baptiste Rattaire, 27 ans, originaire de Nompatelize, qui se situe non loin de Saint-Michel-sur-Meurthe. Marie Agathe exerçait le métier de brodeuse, Jean Baptiste celui de cultivateur.

>> Marie Agathe se maria sous le second Empire, Napoléon III est au pouvoir.
En vrac, 1858 : le 11 février, première apparition de la Vierge à Lourdes ; invention du marteau-piqueur pneumatique et du moteur à explosion ; la culture de la pomme de terre se généralise au nord de
la Loire...

Ils eurent deux enfants, Jean Baptiste (1861) et Marie Célina (1862) , qui sera mon AGM.
Je n'avais pas beaucoup d'informations sur ce Jean Baptiste junior, mais grâce à la mise en ligne récente des Registres Militaires aux AD88, je vais pouvoir poursuivre mes recherches. Car, en consultant le sien, j'ai relevé quelques indications sur ses dernières résidences et sa formation professionnelle, qui vont me faciliter la tâche. En effet, je ne l'avais pas cherché du côté de la Savoie, à Bansens, Chambéry ! Rien ne m'y incitait...

Apparemment, Marie Agathe n'eut que deux enfants. Un souci pour enfanter ? Elle attendit trois ans pour accoucher de son premier.

Ils déménagèrent à un moment donné, à Rougiville, hameau de Taintrux.
Elle y mourut jeune, à 42 ans, à 21 h 30, le 09/04/1871. Son époux et Victor, son beau-frère, déclarèrent son décès en mairie.

>> Marie Agathe décéda sous la IIIème République, Thiers est au pouvoir.
En vrac, 1871 : le 10 mai, perte de l'Alsace-Lorraine ; le 24 mai, l'Etat Civil parisien est détruit dans l'incendie de l'Hôtel de Ville ; 78 % des hommes et 66 % des femmes savent signer leur acte de mariage ; près de 20000 femmes dites folles sont enfermées, dans 80 % des cas à la demande d'un homme (le mari, le père, parfois le pa
tron !).

Jean Baptiste se remaria, deux ans après, à Nompatelize avec une certaine Marie Eugénie Rattaire, à qui il fit une fille, qu'ils prénommeront Marie Eugénie !

Qu'en perçut Marie Agathe de ces différents évènements politiques ou sociologiques ?
(>> En italique : source : "Contexte" de Thierry
Sabot)

Commenter cet article