Anniversaires, 7 janvier

Publié le par Dominique

Anniversaires, 7 janvier

Un très bon anniversaire à Hugues Alexis Thomas, mon sosa 190, époux de Claude Agnès Bobillier, dont j'ai fêté l'anniversaire le 4 janvier dernier !
En trois jours, rien de nouveau à ajouter quant à son épouse, leur date de mariage, leurs enfants... Si ce n'est qu'il naquit le 07/01/1729 dans la même commune que Claude Agnès : les Gras, dans le Doubs, Franche-Comté et qu'il y mourut le 15/04/1793.
Ses parents Claude François et sa mère Claude Reyne Moyse Philibert s'y marièrent également, y résidèrent et y décédèrent.

Par le biais de Généanet, et quelques euros/points, j'ai pu disposer d'un extrait du bulletin du Centre d'Entraide Généalogique de Franche Comté, n°55, dans lequel Hugues Alexis est cité :

"BAPTEME ET ABJURATION DU 14 NOVEMBRE 1789 REGISTRE PAROISSIAL DES GRAS (25) : Jacqueline GENDRE de JESENET de LA LOVENA, canton de Berne, âgée d'environ 25 ans, professant la religion réformée calviniste, s'étant présentée à nous curé soussigné pour nous témoigner le désir où elle étoit d'abjurer les erreurs du calvinisme et d'embrasser la religion catholique, apostolique et romaine, à quoi déférant, après l'avoir instruite de la religion catholique et par le pouvoir qui nous a été accordé par Monsieur BAILLY, official et vicaire général de Besançon, le 27 août de l'année courante, l'avons absoute de l'hérésie, nous avons reçu son abjuration, et dans la juste incertitude où nous nous sommes trouvés si elle auroit été bien et validement baptisée en son païs, l'avons baptisée sous condition en lui imposant, outre son nom de Jacqueline, ceux de Marie Alexis. Elle a eu pour parrain Antoine Alexis POCHARD, laboureur des Cerneux, hameau des Gras, et pour marraine, Marie Ludivine GIRARD sont épouse et nous avons reçu ladite abjuration et l'avons baptisée comme il est dit ci-dessus le 14 novembre 1789 en présence du sieur Hugues Alexis THOMAS, laboureur des Gras et de Philippe Ferdinand ROUSSEL, Maître d'école de la paroisse. Les deus soussignés avec le parrain, l'abjurante et la marraine ayant déclarées être îMétrées. Transmis par IM. MAITRUGUE (Adhér. n°1310) ".

A quel titre fut-il présent lors de cette "cérémonie" ? Cette personne était-elle une parente, une amie ? Là aussi, à creuser, un jour... Peut-être que je le découvrirai au détour d'un acte, d'un article ? Peut-être que l'un(e) d'entre vous me l'écrira ?

Quoiqu'il en soit, en cherchant comment étoffer le parcours de vie d'Hugues Alexis (pas très concluant dans ce billet, je vous l'accorde !), j'ai complété les fiches de ses ascendants.
Car le but de ces célébrations d'anniversaires, je vous le rappelle, est de revenir sur des sosas "oubliés", de revoir et retravailler sur des branches délaissées, de relire des registres d'Etat- Civil et autres documents numérisés, qui sont de plus en plus nombreux et intéressants à découvrir, surtout lorsqu'on les reprend de façon plus posée.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article