Anniversaires, 16 avril

Publié le par Dominique

Anniversaires, 16 avril

Un bon anniversaire à Françoise Petitdemenge, supposée être née le 16/04/1638 à Saint-Dié, Vosges, d'après des "cousin(e)s" sur Geneanet. "Supposée" car je n'ai pas trouvé l'acte aux AD88 en ligne. Peut-être ai-je mal cherché... Je lui accorde le bénéfice du doute, je la cite mais je ne développerai pas.
Toutefois, comme j'en ai un deuxième à célébrer, celui de Jean Marquaire, né en 1685 à Saint-Jean-d'Ormont, Vosges, ce sera lui que je sortirai de l'oubli, le temps d'écrire et de lire ce très court billet, que je lui dédie.

Jean, mon sosa n° 272, a pour parents François et une certaine Pétronille "Nn".
A 22 ans, Jean épousa le 03/10/1707 à Saint-Jean-d'Ormont Jeanne Goeury, de deux ans son aînée. Il est retranscrit sur l'acte de mariage qu'il signa et que la mariée fit une croix.
Leur couple fut prolifique : 11 enfants. 7 garçons pour 4 filles.

Dont l'une, l'aînée, Jeanne, épousa un certain Claude Valentin (je retrouve à plusieurs reprises différents collatéraux "Claude Valentin", amusant lorsque l'on sait que mon plus vieil ascendant, en ligne directe, dont j'ai retrouvé la piste, est également un "Claude Valentin").
Cette Jeanne l'épousa un 14 février 1735. Un jour de Saint-Valentin. Avait-il déjà à cette époque une connotation amoureuse ? (Il semblerait que les amoureux anglais échangeaient de doux billets ce jour particulier au 14ème siècle, que la coutume se répandit sur le continent, notamment à la cour de France au 15ème siècle. Puis elle se perdit et réapparut au 19ème siècle).

Je ne sais quand Jean décéda, je n'ai pas encore retrouvé son acte de décès. J'ai consulté les actes de mariage de ses enfants (1735, 17412, 1742 , 1749). Ils étaient "fille ou fils de Jean Marquaire et de Jeanne Goeury", le terme de défunt(e) n'étant pas employé, il devrait donc être vivant à cette date ? Mais je ne l'ai pas vu mentionné comme présent ou signataire sur l'un des documents. Il me faut donc relire les registres paroissiaux. Ce sera pour une prochaine fois.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article