Anniversaires, 3 avril

Publié le par Dominique

Anniversaires, 3 avril

C'est au tour de mon sosa n° 79 d'être fêté ! 79, nombre impair, donc, conclusion logique, je "célèbre" aujourd'hui l'anniversaire d'une femme. Sur laquelle je vais tenter de rédiger quelques lignes : Jeanne Marguerite Stouvenel.
Stéphanie Marquaire, mon AAGM, née le même jour, mais une cinquantaine d'années plus tard, aura droit, elle aussi, à un petit article, mais ultérieurement... Difficile de courir deux lièvres à la fois, particulièrement quand les pistes sont si "refroidies".

Donc, d'après l'acte de naissance, enregistré sur les registres paroissiaux de la Chapelle-en-Bruyères, Vosges, en date du 3 avril 1774, sa mère, Marie Anne Levaudel, mit au monde Jeanne Marguerite, à son domicile, à Biffontaine, Vosges, vers les 10 h du soir. Elle fut baptisée le lendemain, et eut pour parrain son oncle paternel Nicolas Stouvenel, qui signa, et pour marraine une Marguerite au nom illisible (Le Comte ?), qui ne fit qu'une croix.
Pas de signature de son père Sébastien, cordonnier, qui, pourtant, savait écrire, puisqu'il avait "paraphé" son acte de mariage. N'était-il pas présent lors de la déclaration ?
Jeanne Marguerite est la troisième enfant du couple, qui eut, par ailleurs, trois garçons et trois filles.

Elle prit pour mari Hubert Mougeolle le 23/01/1798 (04/PLUV/06) à Biffontaine. Ils étaient respectivement âgés de 23 ans et 30 ans d'après l'acte de mariage. Le métier d'Hubert n'y est pas mentionné, alors qu'il est précisé pour les pères des deux époux, l'un cordonnier, l'autre manoeuvre ! Jeanne Marguerite et Hubert signèrent tous les deux lisiblement. Sébastien, son père et Nicolas, son oncle paternel et parrain, furent ses témoins.
Ils ne furent pas aussi prolifiques que leurs ascendants : ils n'eurent que 3 enfants. Deux garçons, et une fille.

Je ne sais ce que fut leur vie. Ils durent, très certainement, s'adapter aux différents régimes politiques qui se succédèrent. En souffrirent-ils ? Jeanne Marguerite passa son enfance sous Louis XVI, grandit sous la Révolution, se maria sous le Directoire et mourut sous la Restauration.
Tout ceci sur une période de 54 ans, l'âge à laquelle elle décéda ! Le 28/07/1828 à Biffontaine, 7 h du matin. Hubert, qui lui survivra 13 ans environ, déclara son décès en compagnie d'un de leur fils, Jean Joseph.

Commenter cet article