Anniversaires, 2 mai

Publié le par Dominique

Anniversaires, 2 mai

Marie, désolée de te souhaiter un bon anniversaire avec retard. Mais ces jours-ci, j'ai dû faire face à quelques soucis imprévus...

Marie ? Marie Squinot, mon sosa n°541, née il y a quelques 334 ans, à Nompatelize, Vosges, le 02/05/1682.
Je n'ai pas trouvé grand chose sur elle, j'ai "perdu" du temps dans mes recherches la concernant personnellement, car j'en ai consacré beaucoup à son père, dont le parcours de vie m'intriguait au fur et à mesure que je "naviguais" sur le net, sur les différentes bases existantes, celle des AD88 incluse. Quelques "trouvailles" que j'aimerais creuser prochainement...

Jeanne Marchand, sa mère, se maria le 09/12/1679 à Nompatelize, à Pierre Squinot, natif de la Vallée d'Aoste, Savoie, venu s'établir dans les Vosges pour je ne sais quelle raison. Il aurait été maçon. J'ignore encore les dates de naissance de Jeanne et Pierre. Ils eurent au moins deux enfants ensemble : Scholastique et Marie.

La vie de Pierre, de ses femmes et enfants, se déroule à Nompatelize. Il figure sur tous les actes le concernant comme "de Biarville". D'où le lien que je fais entre les différents documents que j'ai trouvés, pour moi, il n'y aurait qu'un seul et même Pierre Squinot (écrit parfois Schino).
Jeanne perdit la vie entre le 02/05/1682 et 28/12/1697, date de décès de la seconde épouse de Pierre, une certaine Jeanne Léonard, "femme en seconde noce de Pierre Squinot". Seule information dont je dispose. Puis il y aurait une troisième épouse, dont personne ne fait écho, notamment sur Geneanet. Une certaine Jeanne Berfiole ? Besiol ? "femme de Pierre Squinot de Biarville". Décédée le 26/02/1688, après avoir conçu à trois reprises. Enfin une quatrième épouse Catherine Idoux, à qui il s'unit le 02/07/1703 à Nompatelize. A qui il donna au moins 2 enfants, avant de décéder en 1709.
J'ai feuilleté tous les registres de Saint-Michel-sur-Meurthe pour ce laps de temps, je n'ai rien trouvé de plus. Où sont donc les actes manquants ?

Ma Marie fut aussi illettrée que ses parents. Elle ne signa pas son acte de mariage, avec Dominique Mangenet, le 25/06/1710. Elle en eut un fils Michel qui sera mon sosa n° 270.
Mais il est à noter qu'elle mit apparemment la charrue avant les boeufs, car, le 08/09/1708 elle donna naissance à une fille naturelle, prénommée également Marie. Le père, natif de Saint Maurice, est connu et figure sur l'acte de baptême, comme "ayant fait le rapport de reconnaissance".

Marie perdit jeune sa mère et connut son lot de belle-mères (3), de demi-frères/soeurs (4 mnimum). Elle dut, probablement, subir les conséquences des différents conflits qui existaient à l'époque dans l'Est. J'ai relevé quelques actes de décès de soldats dans les registres.

Je n'en saurai rien, je ne peux que laisser mon imagination courir.
Marie, déjà veuve, quitta ce monde le 18/10/1745, à l'âge de 63 ans pour moi (actes à l'appui !), mais à 80 ans selon le curé ! Faisait-elle si vieille ? Plus de 17 ans ! Avait-il "une faiblesse de la vue" ? Lui ou celles/ceux qui ont déclaré le décès ? L'âge, à l'époque, était donné de façon approximative, mais la différence me parait quand même importante ?

Commenter cet article