Anniversaires, 15 juillet

Publié le par Dominique

Anniversaires, 15 juillet

Deux anniversaires à fêter celui de Pierre Lamaze, mon sosa n° 132 né en 1720, à Saint-Dié, Vosges ou Nicolas Serrier (différentes orthographes possibles), mon sosa n° 602.
Mon choix se portera sur ce dernier. Il fêterait aujourd'hui ses 336 ans...
En effet, il naquit le 15/07/1679 à Ménil-sur-Belvitte, Vosges, où demeuraient ses parents mais il fut baptisé "sur les saints fonds de baptesmes de l'Esglise de Nossoncourt".

Serrier ? Un nom rencontré en Lorraine, qui viendrait de "Serrurot", un diminutif de "serrurier". Ma foi, je n'en ai pas trouvé dans la lignée.

Sa filiation est clairement établie sur son acte de baptême. Ses parents, Anthoine et Barbe Noel, y sont lisiblement cités. Anthoine décéda à Jeanménil, en 1712, à l'âge vénérable de 92 ans, une quinzaine d'années après son épouse, qui, en effet, l'avait devancé, à Nossoncourt, en 1686.
Sur l'acte de sépulture de celle-ci, le nom d'Anthoine est précédé de l'appellation "Maistre". A quel titre ? Je l'ignore. Quoiqu'il en soit, il savait signer ; l'acte de mariage d'une de ses filles, Anne, en 1700, en atteste.
Le couple ne fut pas prolifique : 3 enfants en tout et pour tout. Du moins en l'état actuel de mes recherches. Il est vrai que la période était troublée et la vie difficile : Louis XIV occupait la Lorraine en 1670, qui retrouva son indépendance en 1697 puis redevint française en 1766... Les Suédois et la peste sévissaient...

Signature Anthoine Serrier
Signature Anthoine Serrier

Nicolas, notre "star" du jour, était l'un de ces trois enfants.

Nicolas épousa Barbe Conus le 21/10/1704 à Jeanmenil. Ils avaient respectivement 25 et 21 ans... Barbe mit au monde trois garçons et trois filles, avant de décéder en 1733.
Six mois après, Nicolas reconvolait avec une dénommée Marguerite Georges, dont j'ignore tout, si ce n'est qu'elle lui donna au moins un enfant.
Sur les deux actes de mariage, force est de constater qu'aucun des trois ne savaient signer. Ils apposèrent une croix. Cela m'étonne de la part de Nicolas, puisque son père Anthoine, lui, savait signer.

Il subvenait aux besoins de sa famille en exerçant le métier de laboureur.

Il quitta ce monde le 09/12/1758 à Brû, à l'âge de 79 ans. Du moins d'après ce que je peux calculer à partir des documents en ma possession. Cependant le curé, lui, note "âgé de quatre vingt quatre ou cinq ans". Il partit en "bon chrétien", en pleine connaissance de cause, muni de tous les sacrements d'usage. Il fut inhumé le lendemain, en présence de ses fils, de ses gendres et d'une grande partie des paroissiens... Un bel hommage ?

Bon anniversaire Nicolas, et au revoir !!! Je ne pense pas revenir sur ta "fiche" avant longtemps...

Anniversaires, 15 juilletAnniversaires, 15 juilletAnniversaires, 15 juillet
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article