Anniversaires, 9 juillet

Publié le par Dominique

Philippe Geluck
Philippe Geluck

Margueritte Claude, de ma dixième génération, est mon sosa n°557 et aurait dû souffler aujourd'hui ses 354 bougies, si toutefois elle avait pu se désaltérer, ne serait-ce que de quelques gouttes, à cette fameuse mais si mythique fontaine de Jouvence !

"Claude" ? Eut-elle un aïeul qui boitait, et qui aurait porté le sobriquet de "boiteux" avant qu'il ne devienne le nom patronymique de sa lignée ? En effet, "Claude" est un nom de baptême formé sur le latin Claudius, qui signifiait à l'origine "boiteux"...

Acte de baptême
Acte de baptême

Margueritte naquit en l'an 1661 à Fraize, Vosges, comme son acte de baptême en atteste.
Un acte rédigé lisiblement pour l'époque : " Le 9e juillet a esté baptizé marguerite fille de Jean Claude de plainfain et Marie sa femme a eu pour parain Nicolas Marciot et pour marraine Marie bassat de plainfain ".

La date et le lieu de mariage de ses parents me sont encore inconnus. Au plus tard deuxième semestre 1645, s'ils ont été "sages", car le premier des six enfants du couple, Catherine, naquit en juillet 1646.
Jean eut le temps de voir grandir ses enfants, puisqu'il mourut le 27/02/1687. Dans la cinquantaine ? Il vivait toujours en 1682, lorsque son troisième enfant, Humbert, se maria à l'âge de trente ans...
Cet acte de décès est le seul repère "temporel" dont je dispose pour le couple, si l'on excepte les dates de naissance de leur progéniture. J'ignore même le nom de famille de Marie (Marion), il ne figure sur aucun des documents en ma possession.

Acte de mariage
Acte de mariage

Mais revenons à Margueritte, qui, alors âgée de trente ans, épousa le 15/01/1692 à Fraize, un jeune homme, son cadet de six ans : Claude Combeau (nom orthographié de diverses façons, selon les actes). L'acte, deux lignes, nous apprend d'une part que les parents du marié sont décédés et d'autre part que nos deux tourtereaux se marièrent en face de l'Eglise ? En face ? Tiens donc ? (Je reviendrai courant du mois sur cette expression que j'ai rencontré à plusieurs reprises dans certains registres paroissiaux).
"Le quinzieme janvier contracterent mariage ensemble en face de l'Eglise Claude, fils de Nicolas Combeau et Marguerite, fille de feu Jean Claude de cette paroisse "
Signature: P.C.Guenault curé

Elle enfanta à quatre reprises : deux filles et deux garçons, dont Nicolas qui sera mon sosa n° 278.

Elle survécut une dizaine d'années à son mari, pourtant plus jeune qu'elle, et, à 77 ans, tira sa révérence aux siens le 02/01/1739. Elle fut inhumée le lendemain au cimetière de Fraize.

Marguerite sera la dernière "Claude" de ma lignée, je suis navrée d'en savoir si peu sur cette famille mais, pour le moment, je n'ai pas de piste à remonter, d'anecdotes à rapporter... Un jour peut-être, au détour d'un acte, d'une recherche...

Commenter cet article