Anniversaire, le 5 août

Publié le par Dominique

Anniversaire, le 5 août

Dominique Delon (ou Delong,...), mon sosa n° 582, 319 ans aujourd'hui, encore et toujours un Vosgien, naquit le 2 août 1696 à Raon-l'Etape.
Son père, Jean (dit de Neyemont), natif de Corcieux, s'y installa après son mariage avec Marie Stouvenel (ou Stevenel, Stemenel,...)
Dominique est le cadet des sept enfants du couple.
"Dominique", ou encore "Demenge", ou bien abrégé sur certains actes en "Doique". Quant à l'étymologie du nom "Delon/Delong", deux hypothèses, il s'agirait soit d'une aphérèse d'Adélon, nom de personne d'origine germanique formé sur la racine "adal, adel" (= noble), soit d'une variante de Delong, par attraction de l'adjectif "long"...

Dominique se maria le 21/08/1719 à Raon l'Etape avec Marie Georgel, ils étaient âgés tous les deux de 23 ans. Seuls le curé et les deux témoins signèrent l'acte de mariage. Il n'est aucunement précisé, comme parfois, que les mariés ne savaient pas signer. Pas de croix, pas de marque quelconque en guise de signature...
Pourtant, Dominique savait signer ou du moins l'avait appris entretemps, car il signa au moins deux actes, celui du mariage de sa fille Marie Barbe, en 1751 et celui du décès de son épouse en 1752.
Par contre aucun de ses trois enfants ne signèrent sur leurs actes de mariage, si ce n'est par une marque ! Une génération perdue sur le plan de l'écriture ?

Oui, à moins que je n'en ai laissé échapper un (e), je n'ai relevé sur les registres des actes paroissiaux de la commune que trois enfants : un garçon et deux filles, dont Anne Marie qui sera mon sosa n° 291. Ils atteignirent tous l'âge adulte.

Pour subvenir aux besoins des siens, Dominique devait travailler la terre. Car il aurait été censier à la Touche, petit hameau à quelques quatre kilomètres environ près de Raon-l'Etape (qui en était la paroisse).
"Censier" était le nom donné autrefois aux paysans qui étaient assujettis au "cens". Le "cens" était la location perpétuelle payée annuellement en argent (le cens) au propriétaire de la terre.

Marie le quitta le 15/08/1762. Resté veuf une dizaine d'année, il quitta ce monde le 30/12/1784, à l'âge de 74 ans, et fut inhumé dans le cimetière de cette même paroisse, qu'il ne sembla pas avoir quitté. L'acte fut signé par le curé et les témoins. Dont un "Georges Delong", probablement son frère ?

Commenter cet article