Anniversaires, 30 août

Publié le par Dominique

Anniversaires, 30 août

François Brabant, né le 30/08/1647 à Saint-Dié-des-Vosges, voilà maintenant 368 ans, est mon sosa n° 520 ! Il n'a certainement jamais imaginé qu'une de ses descendantes aurait l'idée un peu folle de prendre prétexte de sa date anniversaire pour tenter de retracer les grandes lignes de sa vie (BMS) !

Je n'ai trouvé que les actes de sépulture de ses parents, Demenge et sa mère Catherine Grandfosse. Ils vécurent à Saint-Dié-des-Vosges puisque les sept derniers des huit enfants, y naquirent. Ils y décédèrent également.
Quant à l'aînée, Catherine, d'après mes recherches, elle serait née le 11/12/1644 à Saint-Jean-d'Ormont. Sur l'acte de baptême, Catherine y est dite "fille de Mengeon Brabant". L’identité de la mère n'est pas renseignée.
Ce Mengeon ne pourrait-il être notre Demenge ? Ce serait possible car des centaines de prénoms cessèrent d'être utilisés à la Contre Réforme du Concile de Trente qui préconisait des prénoms tirés des Écritures, des calendriers ou des saints honorés localement. De plus, il y eut des interdits sur des prénoms patois : par exemple Mengeon (ou Mougeon) a été remplacé par l'équivalent français de Dominique. Anciennement Demenge...
Et ce qui renforcerait mon hypothèse, c'est qu'il est mentionné sur l'acte de baptême de notre François, que son père, Demenge, serait originaire de Saint-Jean-d'Ormont... J'y ai donc recherché un éventuel acte de mariage pour Catherine et Demenge. Mais en vain. Pour le moment.

François se maria à deux reprises et, pas de jalouses, fit des enfants aux deux épouses. Trois à l'une : Elisabeth Thiebaut, six à la seconde qui sera mon sosa n° 521 : Clémence Chennevier(e), dite Bernard sur son acte de baptême !
Il épousa cette dernière le 11/01/1677 à Saint-Dié-des-Vosges à l'âge de 29 ans, à un jour près, trois mois après le décès d'Elisabeth ! Clémence, 23 ans, à peine épousée, dut s'occuper de ses trois beaux enfants, âgés alors de 5, 4 et 2 ans, puis, bien entendu, des siens... Elle mit au monde son aîné en 1679, le sixième et dernier en 1696. Elle décéda seize mois plus tard, à 44 ans, de maladie, mais de laquelle ? Son acte de sépulture ne le précise pas.

Quelle qu'en soit la raison, François ne s'aventura pas dans une troisième union, son veuvage dura vingt trois ans environ ! En fait jusqu'à son propre décès survenu le 30/11/1721 à Saint-Dié. Comment fit-il pour élever seul ses enfants, les derniers encore en bas âge ? Se fit-il aider ? Et par qui ? Mystère.
A moins qu'il ne convola une troisième fois et que je n'en ai pas encore trouvé trace... Possible.
Il fut inhumé le lendemain dans le cimetière de la paroisse de Sainte-Croix, "en présence spécialement de son fils Jean et des ses frères Joseph et Dominique, bourgeois de Saint-Dié".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article