Une mémoire familiale qui disparaît

Publié le par Dominique

Une mémoire familiale qui disparaît

Pour des raisons familiales, j'ai dû cesser toute activité sur mon blog depuis mi septembre.
Je la reprendrai dès que la période des fêtes sera passée. En 2017, je travaillerai probablement plus sur la branche maternelle...

J'ai accompagné jusqu'à sa fin ma mère, malade, âgée de 87 ans. Elle est partie le 8 décembre dernier rejoindre son mari, mon père, et les siens.
Grâce à elle, j'avais pu les découvrir, les connaître mieux, remonter plus aisément le fil des générations... En effet, elle m'avait transmis peu à peu ce qu'elle savait d'eux, m'avait remis des documents, des photos, des objets, qu'elle avait gardés si précieusement.
Avec elle, s'en est partie la mémoire de sa famille.

Elle adorait les fêtes de Noël qu'elle préparait avec bonheur avec ses enfants, puis petits-enfants. Elle s'y prenait des mois à l'avance, ils complotaient avec elle pour que les "grands" aient la surprise : le menu, les douceurs (biscuits, dattes fourrées...),  le thème et les couleurs de la décoration, la réalisation de la crèche...

Il y avait une nouvelle crèche tous les ans. Une crèche faite maison. Elles étaient loin d'être parfaites, mais quelle joie pour leurs artisans en herbe de les réaliser : crochet, tricot, coton, carton, papier, boîtes d'allumettes, plâtre, maïs, cire d'abeille... Il leur fallait acquérir vite fait les rudiments nécessaires à leurs confections.
Beaucoup d'entre elles ont disparu : l'usure du temps, les déménagements, les charançons pour celle en maïs y ont veillé. Ainsi que Roucky, mon cocker spaniel, joueur, facétieux, qui ne pouvait s'empêcher de boulotter un sujet. Je me souviens notamment d'un mouton en coton qui eut du mal à passer... Mais lorsqu'il osa croquer le "petit Jésus", il lui fut interdit d'approcher les crèches et fut confiné dans la cuisine. Ce qui lui allait également bien ! Il trouvait toujours "LA" bêtise à faire... mais cette fois-ci avec les composantes du repas. Ce qu'il chapardait devait lui paraître plus gouteux !

Pas de crèche cette année ! Qui reprendra cette tradition dans la famille ?

J'ai retrouvé trois ou quatre photos anciennes de ces crèches en cours de réalisation. Elles n étaient pas encore mises en place avec tout le décorum usuel : fond de crèche, paille, ...
Je n'ai pas eu le temps de retrouver les "vraies de vraies", les finalisées.
Je n'ai également pas eu le temps de retoucher les photos. Je les publie telles quelles. En souvenir... Un trace de ces joyeux moments.

Joyeux Noël maman !
Si l'on en croit Saint Augustin : "Les morts ne sont vraiment morts que lorsqu'il n'y a plus personne pour penser à eux."
Alors pas de danger ! Tu seras toujours présente avec nous à Noël.

Et quant à faire... Joyeux Noël à toutes et à tous ! Que ce Noël ne soit entaché par aucun drame et se déroule sereinement de par le monde pour toutes et tous !

Une mémoire familiale qui disparaît
Une mémoire familiale qui disparaît
Une mémoire familiale qui disparaît
Une mémoire familiale qui disparaît
Une mémoire familiale qui disparaît

Commenter cet article