Les "Rattaire", ascendants et collatéraux... Pierre Marie (1864 - 1932) et Marie Euphrosine (1864 - 1917)

Publié le par Dominique

Revenons au couple Joseph Rattaire et Marguerite Brison et à la fratrie d'Adolphe François Joseph.
Marguerite donna le jour à des jumeaux le 18/06/1864, le matin, à Cevins, Savoie : Pierre à 1 h 30 et Marie Euphrosine à 1 h 45.

Marie Euphrosine fut la seule fille du couple.

Marie Euphrosine - 1910

Elle eut une vie difficile. En effet, elle fut confrontée à une terrible épreuve dans sa vie personnelle qui eut des répercussions jusque dans sa vie professionnelle. Ce qui l'affecta profondément.
Elle mourut seule en pleine rue, à Bourg-en-Bresse, à l'âge de 53 ans, le 29/07/1917, alors qu'elle résidait à Beaune ! Pour quelle raison se trouvait-elle "si" loin de chez elle ?  Je n'en saurai rien. Mais je voulais en apprendre un peu plus sur les conditions de son décès, et j'ai essayé de les trouver dans la presse de l'époque. Après tout, nous étions en 1917, cela pouvait être un fait de guerre ? ou en pleine rue (cf. son acte de décès), un accident ?...
Mais je n'ai trouvé qu'un entrefilet dans le Courrier de l'Ain du 30/09/1917. Qui m'informa qu'il s'agissait d'une mort subite... Epuisée par les chagrins, les soucis, le cœur qui a "lâché" ?

Courrier de l'Ain du 30/09/1917.

 

La Croix - 08/09/1917

 

Pierre Marie

Selon son registre de matricule militaire, son jumeau, Pierre Marie, résidait et travaillait à Paris en 1884.
Ce document nous détaille son aspect physique : cheveux châtains foncés, les sourcils et les yeux noirs, le front ordinaire, le nez moyen, la bouche moyenne, un menton rond, un visage ovale et sa taille était d'1,65 m. Son degré d'instruction fut jugé de niveau 3.
Il était bon pour le service, mais exempté en raison d'un frère qui y était déjà ! Lequel ? Son frère aîné,  Adolphe François Joseph, en avait été dispensé ?
Pierre Marie fit cependant plusieurs périodes d'exercice et passa dans la réserve de l'Armée active le 1/11/1889.

 

Extraits du Registre de matricule militaire de Pierre Marie
Extraits du Registre de matricule militaire de Pierre Marie

Extraits du Registre de matricule militaire de Pierre Marie

Pierre Marie fit donc sa vie à Paris. A quelle date y arriva-t-il et pour quelle raison s'y installa t-il ?
Il y épousa dans le 2ème arrondissement Marie Jeanne Grenier. Le couple eut 4 filles : Emilie Marie, Marie Louise, Marguerite Marie et Marie Thérèse.

Le prénom Marie, en "pôle" position ou non, ne cesse de revenir dans cette branche.
Pourquoi ? La religion tenait une place prépondérante dans leur vie. Alors en lien avec la Vierge Marie ? Une "mode" de l'époque ?...

Pierre Marie débuta en tant qu'employé de commerce puis exerça le métier d"expert comptable.

Annuaire de l'Union fraternelle du Commerce et Industrie de1924
Annuaire de l'Union fraternelle du Commerce et Industrie de1924


Il est mentionné dans des revues professionnelles, et c'est d'ailleurs dans l'une d'entre elles (L'Employé du 9 juin 1901), que j'ai retrouvé la date de décès de son père, Joseph.

L'Employé du 9 juin 1901


Son épouse Marie Jeanne était institutrice. Il continuait ainsi à "baigner" dans le milieu de l'enseignement... celui de ses parents, et au moins de deux de ses frères, de sa sœur ...

Il déménagea souvent, fit des aller-retours entre Paris même et sa banlieue : Aubervilliers, Asnières et  Puteaux, où naquit sa troisième fille. Un petit clin d’œil amusant de la vie ? Car j'y vis depuis une trentaine d'années....

Son registre de matricule militaire nous indique les localités successives qu'il a habitées à partir de l'an 1888.

Il mourut le 10/12/1932 à Paris, dans le 4ème arrondissement. Des suites d'une longue maladie et après de nombreuses opérations, si j'en crois l'encart nécrologique écrit par ses collègues de syndicat.

L'Employé (organe du Syndicat) du10011933


 


Sources :
Photos A. Rattaire
AD 73 - 74
Presse ancienne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article